Header_1000x484_2

Entre aménagement de base et souhaits des locataires

Un calendrier serré, plus de 20 000 mètres carrés de surface utile, 4000 mètres de tuyauterie, notamment pour l’air comprimé, l’azote et les gaz inertes: voici quelques chiffres clés du projet «Switzerland Innovation Park Biel-Bienne». Pärli a obtenu le contrat pour les installations sanitaires et quelques autres travaux. Le SIPBB a été officiellement inauguré le 23 août 2021.

Le cœur de la technologie du bâtiment

«C’était un moment intense et passionnant pour tout le monde», résume Marco Calavitta, chef de projet de la technique du bâtiment chez ­Pärli. Les travaux ont débuté en octobre 2019 avec la construction des conduites d’égout. «C’était la ­première phase qui nous concernait», raconte ­Calavitta; «ensuite, les choses ont vraiment démarré». En l’espace d’un an, il a fallu aménager la technologie du bâtiment, de la centrale au sous-sol jusqu’au quatrième étage. «En fait, il y a deux centrales techniques au sous-sol», explique Calavitta. «Une centrale sanitaire pour la préparation de l’eau chaude et une installation d’air comprimé avec plusieurs compresseurs.» Les gaines techniques des différents éléments sont situées dans les deux zones centrales. Il y a des salles d’eau et des locaux de nettoyage à chaque étage. Il a fallu installer un séparateur de graisses pour la zone de restauration au rez-de-chaussée et rehausser les eaux usées au niveau des conduites d’égouts. «En outre, il fallait que nos installations ne perturbent pas l’impression générale dans la grande halle de fabrication; le bureau d’architectes y attachait beaucoup d’importance et nous avons donc dû fournir plusieurs échantillons.»

«Le périmètre assez particulier et l’exigence d’intégrer une halle de fabrication de plus de sept mètres de haut, sans piliers, nous ont mis au défi. Il a fallu se creuser les méninges. Finalement, nous avons trouvé la solution avec les grandes poutres à treillis. C’était cool de construire une telle halle industrielle quasiment au centre-ville; d’habitude, on trouve ce genre de choses dans les zones industrielles, même à Bienne.»

Sebastian Lippok, Waldrap ­Architekt*innen, Zurich

Le défi

Le véritable défi consistait cependant à passer en permanence de l’aménagement de base à l’aménagement final dès qu’un nouveau locataire arrivait, rapporte Calavitta. «Il est arrivé que quelqu’un souhaite un raccordement d’air comprimé ailleurs ou un lavabo supplémentaire en dehors de la zone humide. Tout cela devait être planifié et mis en œuvre en permanence avec les autres corps de métier, et ce processus n’est pas encore terminé aujourd’hui, car de nouveaux locataires continuent d’arriver.» Dans un tel projet, l’équipe doit bien s’entendre et être bien rodée; selon Calavitta, c’est la seule façon d’arriver ensemble au but. Et il souligne: «J’aimerais remercier tout particulièrement les chefs de montage Dieter Kiensch et André Schneiter, ainsi que tous les monteurs sanitaires qui ont fait un travail formidable en première ligne! Je voudrais également mentionner les planificateurs de will A + W AG et de TP Planung AG à Bienne; ce fut une fois de plus une collaboration formidable.»

«Avec notre façade ambitieuse, nous ­étions à l’origine bien au-delà du budget prévu et devions promettre de réduire les coûts. Les tiraillements entre l’aménagement de base et celui souhaité par les ­locataires étaient également importants. Nous avons dû par exemple déplacer ­aussi bien les descentes que les conduites de refroidissement. Parfois, il n’y avait plus de plans du tout, il fallait agir en fonction des besoins tout en restant fidèle à la philosophie de qualité. Mais le bâtiment a tenu le coup, le squelette s’est ­révélé flexible.»

Renate Walter, Waldrap Architekt*innen, Zurich

SIPBB

Le Switzerland Innovation Park Biel/Bienne est une ­organisation privée à but non lucratif. Il mène et soutient des activités de recherche et de développement appliquées et proches de l’industrie. En tant que partie de la Fondation Switzerland Innovation, le SIPBB a pour objectif de générer des investissements dans la recherche depuis ­l’étranger, de promouvoir les performances d’innovation et les ­start-up suisses et d’accélérer la transformation des résultats de la recherche en produits commercialisables. Les autres sites SIP sont Lausanne, Bâle (ouverture en 2022), ­Villingen (en construction), Zurich (en cours de planification) et Bellinzone (en cours de planification).

Waldrap AG

L’entreprise d’architecture a été fondée en 2017 par la ­Bernoise Renate Walter et Sebastian Lippok, né à Dresde. Tous deux possèdent une expérience inter­nationale en matière d’études et de travail. Par son travail, l’équipe, qui compte déjà 11 personnes, tente de «transformer la complexi­té des conditions de vie contemporaines en quelque chose de beau, au niveau discursif». L’entreprise basée à Zurich a obtenu le mandat du SIPBB à l’issue d’un concours. Il s’agissait pour Waldrap de son premier projet de cette envergure.