GettyImages-951526156

Plus d’efficacité énergétique en quatre étapes

«Stratégie énergétique 2050», «durabilité», «réchauffement climatique» – ces termes concernant l’énergie sont sur toutes les lèvres. Que peut faire un propriétaire pour apporter une contribution pertinente? Lors du remplacement d’un chauffage ou de la rénovation d’une façade, les réflexions suivantes peuvent être utiles.

Étape 1

Formuler des buts concrets
Avant tout, un propriétaire devrait se ­demander quels sont ses objectifs. S’agit-il d’économiser des frais de chauffage? Ou plutôt d’augmenter le bien-être? Veut-on contribuer à la protection de l’environnement? Ou agir de façon exemplaire en matière d’énergie? Une fois ces principes déterminés, il s’agit de clarifier ce qui est réellement possible. À cette fin, il faut procéder à un état des lieux du bâtiment. Il est utile de s’adjoindre un conseiller en énergie déjà à ce stade.

Est-ce que la façade est bien isolée? Quelle est la perte d’énergie par le toit de la maison? Qu’en est-il du vitrage actuel? Les installations électriques et les appareils ménagers sont aussi pris en compte. Tout comme, bien évidemment, le chauffage actuel. Les mesures et les calculs se font selon une norme SIA et attribuent le bâtiment à une classe énergétique. Ce n’est qu’alors que l’on peut fixer des objectifs concrets et réalistes.

Étape 2

Définir des mesures possibles
Après un calcul des besoins énergétiques, le conseiller en énergie pourra faire des affirmations concrètes. Si les besoins en énergie sont supérieurs en kWh/m2 à 150% de la norme pour les bâtiments neufs, il faudra prendre des mesures sur l’enveloppe du bâtiment, le toit ou les fenêtres. Il faudra se demander qu’est-ce qui est idéal, qu’est-ce qui est faisable et qu’est-ce qui est utile pour atteindre ces objectifs.

Il est inutile d’installer une pompe à chaleur qui consomme moins d’énergie si les fenêtres sont encore à simple vitrage. Dans ce cas, la première phase serait de rénover les fenêtres. Il est parfois utile de procéder par étapes: il faut peut-être d’abord rénover la façade. Puis l’hiver suivant, on pourra refaire une détection thermique avant de définir la suite des opérations. Quel type de chauffage paraît maintenant idéal? Est-ce que le choix devrait tenir compte d’une éventuelle addition ultérieure de photovoltaïque?

Étape 3

Demander des devis et réaliser les travaux
Une fois les idées concrétisées, le propriétaire pourra utilement demander différents devis. La difficulté est que ceux-ci ne peuvent être que partiellement comparés, car les divers soumissionnaires auront des fournisseurs différents. À la fin, les chiffres ne sont pas le seul élément déterminant; il faut aussi se demander à qui l’on fait confiance, si le conseil s’est révélé utile jusque-là et si on peut s’attendre à ce que les travaux soient effectués sans problèmes.

Étape 4

Adapter ses habitudes de consommation
Notre propre comportement a une influence décisive sur l’efficacité de la consommation énergétique. Certaines astuces nous sont connues: l’aération par à-coups est plus efficace que de garder longtemps les fenêtres à demi ouvertes , etc. Mais saviez-vous que de baisser la température d’un seul degré signifie une économie de 6% d’énergie? Les systèmes de chauffage modernes peuvent aussi être réglés pour baisser la température lorsque personne n’est à la maison pendant la journée, par exemple. La domotique moderne offre un important potentiel d’économies,tant pour le portemonnaie que pour l’environnement.

Écrivez-nous!

#
Marco Bachofner
Marco Bachofner
Responsable de projet

Ce site utilise des cookies

Ce site Web ou ses dispositifs tiers utilisent des cookies, qui sont nécessaires à son fonctionnement et nécessaires pour atteindre les objectifs illustrés dans la politique de cookies. Vous acceptez l’utilisation des cookies en fermant cet avis, en faisant défiler cette page, en cliquant sur un lien ou un bouton ou en continuant à naviguer autrement.