iStock-510157638

La température idéale

Les thermostats des radiateurs ne sont pas une sinécure pour beaucoup de gens; ici, c’est tout simple. Et parfois même numérique.

Pärli est à la pointe

Pärli connaît très bien ces nouvelles possibilités. Nous remplaçons les vannes thermostatiques traditionnelles par des modèles numériques ou transformons les anciens chauffages au sol sans possibilité de réglage en des systèmes modernes réglables. Nous montons le régulateur central qui contrôle le système, et vous montrons comment il fonctionne. Vous mettez ainsi votre système de chauffage à jour sans trop dépenser, gagnez nettement en confort et économisez même des frais énergétiques. Demandez-nous des conseils!

Tout thermostat de radiateur comprend une sonde qui mesure la température actuelle de la pièce. Lorsque l’on souhaite une température plus élevée, on tourne le régulateur manuel à gauche, afin que le repère indique un chiffre plus élevé. Habituellement, le chauffage est réglé pour que le repère 3 corresponde à une température de la pièce de 20 degrés. La température augmente ou baisse d’environ trois degrés par repère et chaque point intermédiaire correspond à environ un degré. On peut ainsi parfaitement régler la température de la pièce.

Détails

La ligne rouge sur presque tous les régulateurs indique une plage peu économique. Dans la mesure où tout est parfaitement réglé, le régulateur ne devrait donc pas être tourné plus loin que le repère 4. De nombreux modèles ont une petite bague à l’extérieur qui peut être tournée séparément. Elle n’a qu’une valeur de rappel. Vous pouvez y voir votre température préférée, par exemple sur le repère 3, même si le régulateur a été réglé plus haut entre temps.

L’ère moderne

Ce dispositif manuel peut maintenant être numérisé. Le système se base sur une unité de commande numérique. Elle commande et traite toutes les données en communiquant avec chaque thermostat de radiateur ou de pièce au moyen de la technologie sans fil de pointe. Les températures souhaitées pour chaque pièce sont indiquées sur l’écran couleur LCD de l’interface utilisateur toute simple. On peut définir un plan de chauffage hebdomadaire ou par exemple programmer une pause dans le chauffage. Le système s’occupe du reste.

Aussi pour le chauffage au sol

La numérisation fonctionne aussi parfaitement pour les chauffages au sol. Dans ce cas, le régulateur principal reçoit des données de dix sondes au maximum et commande chaque pièce en conséquence en agissant par impulsion sur les distributeurs de chauffage au sol.

Accès en tout temps

Vous pouvez également accéder à ce système hors de chez vous par le biais d’une application. Le réglage des températures des pièces se fait depuis presque partout via internet. L’utilisateur a accès au statut de chaque pièce et aux profils de température et d’heure réglés. Vous pouvez donc par exemple augmenter le chauffage au salon depuis votre bureau pour qu’il fasse bien chaud à votre arrivée. Cette interface utilisateur est aussi simple et intuitive. L’application est disponible pour Android et iOS.

Écrivez-nous!

#
Marco Bachofner
Marco Bachofner
Responsable de projet

Ce site utilise des cookies

Ce site Web ou ses dispositifs tiers utilisent des cookies, qui sont nécessaires à son fonctionnement et nécessaires pour atteindre les objectifs illustrés dans la politique de cookies. Vous acceptez l’utilisation des cookies en fermant cet avis, en faisant défiler cette page, en cliquant sur un lien ou un bouton ou en continuant à naviguer autrement.